Les employés de Novartis étendent la forêt de Floordambos-Peutiebos avec 775 arbres

Novartis associates planting trees
Les employés de #NovartisBeLux plantent 775 arbres dans la forêt de Floordambos #NovartisESG #NovartisGreenTeam #NovartisInSoc
Tweet

Dimanche 20 février, la pluie et le vent n'ont pas empêché nos employés de retrousser leurs manches pour un environnement sain, sous la houlette de Natuurpunt. Avec notre Green Team et les nombreux coups de main des employés de nos 3 sites de Vilvorde, Bruxelles et du site de production de Puurs, nous avons planté pas moins de 775 arbres de 7 espèces différentes pour agrandir la forêt de Floordambos-Peutiebos. Outre l'engagement de Novartis dans la lutte contre le changement climatique, la plantation de ces arbres contribue également à réaliser l'ambition du gouvernement flamand d'accroître la superficie forestière et de rendre la Flandre plus verte.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre de notre engagement dans la lutte contre le changement climatique. Nous souhaitons que notre entreprise soit à l'épreuve du climat. À l'échelle mondiale, Novartis vise à devenir neutre en carbone pour ses propres activités d'ici 2025 et tout au long de sa chaîne de valeur d'ici 2030. Pour compenser les émissions climatiques qui ne peuvent être évitées dans le cadre de nos activités opérationnelles, Novartis participe activement à des projets forestiers. L'expansion de la forêt de Floordambos en est un exemple concret.

En Belgique, Novartis déploie des efforts considérables pour lutter contre le changement climatique, notamment sur le site de production de Puurs, où sont produits des médicaments spécialisés pour les yeux qui sont distribués aux patients de plus de 155 pays. Outre la production de sa propre énergie, des efforts énormes sont également consentis en matière de consommation durable d'eau et de réduction de la quantité de déchets. Le plastique à usage unique est déjà interdit depuis longtemps sur les 3 sites de Novartis en Belgique. La politique de mobilité a aussi été revue afin de réaliser l'ambition d'avoir un parc de véhicules 100% neutre en CO2 d'ici 2025.